Dallas

Dans un nouvel espace ouvert à toutes les disciplines artistiques (l’ASBl 10/12, lieu d’exposition, atelier de création, vitrine visible de l’extérieur), Angèle Micaux présente son solo "Dallas", une adaptation performative du célèbre feuilleton américain des années 80.

Dallas
©D.R.

Dans un nouvel espace ouvert à toutes les disciplines artistiques (l’ASBl 10/12, lieu d’exposition, atelier de création, vitrine visible de l’extérieur), Angèle Micaux présente son solo "Dallas", une adaptation performative du célèbre feuilleton américain des années 80.

La comédienne, danseuse et performeuse parisienne a enregistré une dizaine de personnes interrogées sur la série télévisée, sur base de quoi elle s’est constitué une bande son qui lui sert de partition. Tantôt elle l’illustre et devient l’instrument d’un récit qu’elle habille et accessoirise pour évoquer un univers de fortune, établi dans l’urgence. Tantôt elle progresse de manière décalée par rapport à ses "partenaires" sonores. Elle défait et refait les membres de la famille Ewing dans leur ranch et redonne vie au personnage de Sue Ellen.

Jouant sur l’irrégularité des souvenirs, les incohérences, les fantasmes et les élucubrations dues à l’imaginaire des personnes interrogées, Angèle Micaux signe une adaptation détournée et ludique des études des sociologues américains sur l’implication du spectateur dans ce type de mélodrame.

Une version scénique et contemporaine du fameux "univers impitoyable".


Bruxelles, 10/12 (12 rue de la Grande Ile), les 12 et 13 juin. Infos: 0496.76.45.74, http://10-12web.blogspot.com