Vu&approuvé

Nos choix étoilés

Nos choix étoilés

Le Dieu du carnage

Mise en scène par Michel Kacenelenbogen, une farce grinçante de Yasmina Reza, où notre part de ténèbres est mise en lumière par quatre excellents acteurs. Dans la veine des films-cultes comme "Festen" ou "Qui a peur de Virginia Woolf ?" qui, eux aussi, montraient comment la guerre pouvait surgir au sein des milieux les plus policés.(G.Dt)

Festival Bruxellons, château du Karreveld, du 3 au 5 septembre. Infos : 02.762.95.02 et www.bruxellons.net

La Jalousie

Un siècle après sa création, la comédie de Guitry parle toujours vrai. Réglé par David Michels, le spectacle d’été des Galeries joue l’intimisme et la finesse en plein air. Michel Poncelet, Cécile Florin, Pierre Pigeolet et Jacqueline Paquay défendent avec brio les brillants dialogues du divin Sacha. (Ph.T.)

Cie des Galeries, en tournée en Wallonie et à Bruxelles le 1er septembre. Infos : 02.513.39.60 et www.trg.be

Petit-déjeuner orageux un soir de carnaval

Ils font fort, Eno Krojanker et Hervé Piron, avec leur spectacle-surprise façon créé dans l’instant. Ils osent beaucoup, ne réussissent pas tout, tirent un peu trop sur la corde du délire scénique et de la durée. Mais on rit. Souvent. Et le tout, s’il manque de cohérence et déborde parfois de potacherie, conjugue joliment énergie et fantaisie. (M.Ba.)

Bruxelles, Atelier 210, les 2 et 3 septembre. Infos : 02.732.16.39 et www.atelier210.be

Le propre de l’homme

Une leçon pour transmettre à ses élèves la notion essentielle de l’humanité, le propre de l’homme : le langage. Jacques Viala y réussit très bien, captivant son auditoire avec une verve professorale peu commune et teintant son texte et son interprétation d’humour et de réflexions sociologiques. Cela vaut au moins un 15/20. (C.P.)

Festival Bruxellons, château du Karreveld, le 6 septembre. Infos : 02.762.95.02 et www.bruxellons.net

Sur le même sujet