Vu & approuvé

Nos choix étoilés (suite)

Nos choix étoilés (suite)

Mon petit Poucet

Dieudonné Kabongo et Sophia Leboutte interprètent un spectacle pour tous, introverti, proche de l’oralité, et ployé sous l’étau de la culpabilité, ce décor de bois écrasant, parfois. A savourer, la musicalité de la langue du dramaturge béninois José Pliya et l’immortelle richesse du conte. (L.B.)

Bruxelles, Varia, jusqu’au 26 février. Tél. 02.640.82.58.

Pecora nera

Angelo Bison, mis en scène par Pietro Pizzuti, habite, halluciné et hallucinant, les figures d’une fable vertigineuse, humaine, drôle, étrange et tendre, d’Ascanio Celestini. (M.Ba.)

En tournée jusqu’au 26 février. Infos : www.asspropro.be

Play Loud

Signée Falk Richter, une réflexion en cris et caresses sur la vie, à travers six grands interprètes, beaucoup de chansons, des films, de la danse. Tendres luttes, mirages d’une possibilité de contacts. (G.Dt)

Bruxelles, National, du 22 févr. au 2 mars. Tél. 02.203.53.03.

Purgatoire

Dominique Bréda traque les petites absurdités du quotidien dans ce spectacle subtil et plein d’humour porté par cinq comédiens au talent comique irrésistible. (C.P.)

Bruxelles, Toison d’or, jusqu’au 19 février. Tél. 02.510.05.10.

Rue du Croissant

Mohamed Ouachen excelle dans ce solo pour 40 personnages inscrit - dans une sorte d’exercice de style quasi oulipien - par Philippe Blasband dans le réel cosmopolite de Bruxelles. Le tout sous l’œil avisé de David Strosberg. (M.Ba.)

Bruxelles, KVS, jusqu’au 27 février. Tél. 02.210.11.12.

Rue des Jonquilles

René Bizac signe pour Suzy Falk une fable entremêlant la question des cités sous tension et celle du quatrième âge malmené par les appétits des promoteurs immobiliers. Belle distribution autour de la doyenne de nos comédiennes et de ses adieux sur fond d’une truculente dernière scène. (M.Ba.)

Bruxelles, CCJF, jusqu’au 18 février. Tél. 02.538.90.20. Et en tournée jusqu’au 9 avril. Infos : www.theatreintranquille.be

Sources

Didier Laloy, accordéoniste enfiévré, accompagne magnifiquement Nono Battesti pour raconter le départ d’Haïti du danseur de hip-hop. Singulier, délicat, envoûtant. (L.B.)

En tournée jusqu’au 1er avril. Infos : www.asspropro.be

Y a-t-il des tigres au Congo ?

La pièce des Finlandais Bengt Ahlfors et Johan Bargum pourrait n’être qu’un outil de sensibilisation au sida. La mise en scène d’Isabelle Paternotte et le jeu - complice et complémentaire - de Jan Hammenecker et Olivier Darimont révèlent aussi un objet théâtral intelligent et toujours intelligible, qui n’oublie ni la contrainte de la comédie ni l’interrogation du sens et du sensible. (M.Ba.)

En tournée jusqu’au 4 mars. Infos : www.asspropro.be

My secret garden

Après un très long monologue dont le décor empilé s’avérera contenir la jeunesse de Falk Richter - mère inadéquate, père absent, histoire familiale pleine de secrets inavouables - apparaît Anne Tismer, comédienne solaire, qui peut tout faire, tout exprimer, de la révolution à la douceur. (G.Dt)

Bruxelles, National, encore le 16 février. Tél. 02.203.53.03.