Vu & approuvé

Nos choix étoilés (suite)

Nos choix étoilés (suite)

Milarepa

Entre le rêve et la réalité, entre ici aujourd’hui et le Tibet du XIe siècle, Eric-Emmanuel Schmitt imagine Simon et son récit toujours recommencé. Mis en scène par Christine Delmotte, Patrick Brüll offre une interprétation lumineuse. (M.Ba.)

Bruxelles, Martyrs, jusqu’au 5 mars. Tél. 02.223.32.08.

Mon petit Poucet

Dieudonné Kabongo et Sophia Leboutte interprètent un spectacle pour tous, introverti, proche de l’oralité, et ployé sous l’étau de la culpabilité, ce décor de bois écrasant, parfois. A savourer, la musicalité de la langue du dramaturge béninois José Pliya et l’immortelle richesse du conte. (L.B.)

Bruxelles, Varia, jusqu’au 26 février. Tél. 02.640.82.58. Mons, Maison Fokie, le 2 mars. Tél. 065.39.59.39.

No Body Else

Talent, aisance et nuance, France Bastoen réunit les qualités requises pour jouer et chanter dans les coulisses le plus grand rôle de Norma Jean Baker, celui de femme fatale. Intime ou exaspérante, désaxée et incohérente, elle incarne une Marilyn glamour, fragile et déséquilibrée. Un bel alliage, couleur platine, taillé avec doigté par Dominique Serron. (L.B.)

Bruxelles, Théâtre Molière, du 1er au 5 mars. Tél. 02.223.07.64.

Pecora nera

Angelo Bison, mis en scène par Pietro Pizzuti, habite, halluciné et hallucinant, les figures d’une fable vertigineuse, humaine, drôle, étrange et tendre, d’Ascanio Celestini. (M.Ba.)

En tournée jusqu’au 26 février. Infos : www.asspropro.be

Play Loud

Signée Falk Richter, une réflexion en cris et caresses sur la vie, à travers six grands interprètes, chansons, films, danse. Tendres luttes, mirages d’une possibilité de contacts. (G.Dt)

Bruxelles, National, jusqu’au 2 mars. Tél. 02.203.53.03.

Rue du Croissant

Mohamed Ouachen excelle dans ce solo pour 40 personnages inscrit - dans une sorte d’exercice de style quasi oulipien - par Philippe Blasband dans le réel cosmopolite de Bruxelles. Le tout sous l’œil avisé de David Strosberg. (M.Ba.)

Bruxelles, KVS, jusqu’au 27 février. Tél. 02.210.11.12.

Sources

Didier Laloy, accordéoniste enfiévré, accompagne magnifiquement Nono Battesti pour raconter le départ d’Haïti du danseur de hip-hop. Singulier, délicat, envoûtant. (L.B.)

En tournée jusqu’au 1er avril. Infos : www.asspropro.be

La Tragédie du roi Richard II

Créé à Avignon, le spectacle de Jean-Baptiste Sastre ose la démesure - surjeu compris - tout en offrant à Denis Podalydès un rôle taillé pour sa grandeur et sa nonchalance. L’acteur campe avec une extrême justesse cet "esclave du malheur" devenu non roi dans un monde en perdition. (M.Ba.)

Liège, Théâtre de la Place, jusqu’au 25 février. Tél. 04.342.00.00.

Y a-t-il des tigres au Congo ?

La pièce des Finlandais Bengt Ahlfors et Johan Bargum pourrait n’être qu’un outil de sensibilisation au sida. La mise en scène d’Isabelle Paternotte et le jeu de Jan Hammenecker et Olivier Darimont révèlent aussi un objet théâtral intelligent et intelligible, qui n’oublie ni la contrainte de la comédie ni l’interrogation du sens et du sensible. (M.Ba.)

En tournée jusqu’au 4 mars. Infos : www.asspropro.be