Notre sélection

Théâtre

Théâtre

Au bout du rouleau

C’est de la Comédie de Genève qu’arrive à Bruxelles cette satire signée Manon Pulver et que le metteur en scène Daniel Wolf qualifie de "machine à jouer pour duettistes virtuoses". Dans un improbable salon de coiffure en self-service, s’affrontent deux belles au bord de la crise de nerfs.

Bruxelles, Public, jusqu’au 7 mai. Tél. 0800.944.44.

Doute

Signée John Patrick Shanley et mise en scène par Michel Kacenelenbogen, l’histoire exponentielle d’une rumeur dans une école catholique du Bronx. Avec Patricia Ide, Caroline Kempeneers, Olivier Massart et Babetida Sadjo.

Bruxelles, le Public, jusqu’au 7 mai. Tél. 0800.944.44.

Journal d’une femme du Kosovo

Inspiré de la chronique de guerre de la militante albanaise des droits de l’homme Sevdije Ahmeti, le spectacle, mis en scène par Zenel Laci, réunit dans un espace vide un guitariste (Afrim Jahja) et une actrice (Anila Dervishi), pour une plongée dans l’horreur du nettoyage ethnique. Un point de vue féminin et fort sur les périodes de poudre et de sang. Et, avant tout, un témoignage d’amour et de liberté.

Bruxelles, Bozar, le 16 avril, dans le cadre de Balkan Trafik. Tél. 02.507.82.00.

Juste histoire de vivre

Didier de Neck met en scène Jean-Paul Fréhisse, également auteur, dans ce qui ressemble à un autoportrait. "Si vous venez chez moi Je vous ferai visiter mon appartement. Je vous raconterai mes histoires. Je vous parlerai du trou dans le sac plastique qui laisse la boîte de petits pois s’échapper dans la rue, [ ] de la recette du lavage de vitres parfait, de l’école de ski nautique pour éviter les écueils, [ ] de l’autre que moi, qui, tous les matins, inscrivait un "S" au creux de sa main pour se rappeler dans la journée de "sourire à la vie", [ ] des oranges qui s’épluchent facilement ou pas, de l’unique plante dans l’appartement où les plantes ne poussent jamais Je vous préparerai un ou deux trucs "

Bruxelles, Centre culturel d’Evere, du 14 au 16 et du 21 au 23 avril. Tél. 02.241.15.83.

La Maroxelloise - Agence de voyages

Dans ce spectacle de la Cie des Nouveaux Disparus, Jamal Youssfi se penche sur la thématique du retour et de la difficulté d’appartenir à deux univers culturels différents.

Bruxelles, Maison communale d’Anderlecht, du 19 au 24 avril. Tél. 02.219.11.98.

La Puce à l’oreille

La mise en présence de personnages qui n’auraient jamais dû se rencontrer, ou la recette Feydeau appliquée ici par Bernard Lefrancq.

Bruxelles, Galeries, jusqu’au 17 avril. Tél. 02.512.04.07.

Une nuit arabe

La pièce de l’auteur allemand Roland Schimmelpfennig, dans la version de Dirk Opstaele, se mue en théâtre conté et accompagné de piano. Dans un jeu magistral avec la pianiste Iris De Blaere, le metteur en scène et acteur se glisse alternativement dans la peau de chacun des personnages de cet immeuble d’une banlieue allemande. A moins que ce songe moite d’une nuit d’été ne se joue seulement dans la tête d’un seul d’entre eux ? En néerlandais, surtitré en français.

Bruxelles, Samaritaine, jusqu’au 23 avril. Tél. 02.511.33.95.

Sur le même sujet