Balistique terminale

Deux actrices - Emilie Maquest et Aline Mahaux - s’affrontent en duel, dans un jeu connu de tous depuis l’enfance : "Pan ! t’es mort !". Les séries, les films, les jeux vidéo sont leur nourriture. Elles s’entre-tuent. Elles s’entre-tuent pour comprendre ce trajet : comment la balle traverse la peau, explose les os, se blottit dans l’organisme. Dans ce spectacle conçu, écrit et mis en scène par Coline Struyf (artiste associée au Théâtre national, qui coproduit "Balistique terminale" avec le Festival de Liège et la Maison de la culture de Tournai), parole, mouvement (réglé par la chorégraphe Anne-Laure Lamarque) et musique (B.O. par le groupe Grinberg) s’entremêlent pour créer un jeu de dissection. Disséquer pour percevoir d’où émerge la fascination. Disséquer jusqu’à désincarner la blessure, la douleur, la mort. La mise en scène de cette réalité n’est plus spectaculaire comme on nous la montre si souvent, mais poétique. Elle prend de nouvelles textures, de nouvelles couleurs, pour aboutir à la surprise.

Deux actrices - Emilie Maquest et Aline Mahaux - s’affrontent en duel, dans un jeu connu de tous depuis l’enfance : "Pan ! t’es mort !". Les séries, les films, les jeux vidéo sont leur nourriture. Elles s’entre-tuent. Elles s’entre-tuent pour comprendre ce trajet : comment la balle traverse la peau, explose les os, se blottit dans l’organisme. Dans ce spectacle conçu, écrit et mis en scène par Coline Struyf (artiste associée au Théâtre national, qui coproduit "Balistique terminale" avec le Festival de Liège et la Maison de la culture de Tournai), parole, mouvement (réglé par la chorégraphe Anne-Laure Lamarque) et musique (B.O. par le groupe Grinberg) s’entremêlent pour créer un jeu de dissection. Disséquer pour percevoir d’où émerge la fascination. Disséquer jusqu’à désincarner la blessure, la douleur, la mort. La mise en scène de cette réalité n’est plus spectaculaire comme on nous la montre si souvent, mais poétique. Elle prend de nouvelles textures, de nouvelles couleurs, pour aboutir à la surprise.

Bruxelles, National, du 6 au 17 décembre. Tél. 02.203.53.03.