Vu&approuvé

Nos choix étoilés

Nos choix étoilés

Les Cabots magnifiques

Thierry Debroux à la plume et Georges Lini à la mise en scène rendent hommage à une génération d’acteurs tout en évoquant avec justesse, tendresse, humour et ce qu’il faut de décalage, le vieillissement et les troubles de la mémoire. (M.Ba.)

Bruxelles, Parc, jusqu’au 19 mai. Tél. 02.505.30.30.

La Cantatrice chauve

Le classique absurde de Ionesco est mis en scène par Daniel Scahaise : si le début manque de rythme, l’entrée en scène d’autres personnages accélère l’action qui s’essouffle parfois, mais ne manque pas de faire sourire. (CdM)

Bruxelles, Martyrs, jusqu’au 26 mai. Tél. 02.223.32.08.

Cyrano de Bergerac

Dans une veine classique assumée, Michel Kacenelenbogen monte Cyrano avec Olivier Massart dans le rôle-titre. Du panache et du coffre, certes, mais un tempo trop allegro pour ce comédien qui se révèle surtout dans l’intime, près de Roxane, une Jeanne Kacanelenbogen bien ancrée. (L.B.)

Bruxelles, le Public, jusqu’au 30 juin. Tél. 0800.944.44.

Du Coq à Lasne

Laurence Vielle nous emmène à sa manière singulière de grande marcheuse sur les chemins de son histoire familiale et de notre histoire belge, partagées entre résistance et collaboration. Emouvant, drôle, pudique et fort. (G.Dt)

Bruxelles, le Public, jusqu’au 26 mai. Tél. 0800.944.44.

Le Non de Klara

Patricia Houyoux met en scène, avec une généreuse vigilance, ce bouleversant voyage aux confins de l’humanité, signé Soazig Aaron. Anaël Snoeck campe, jusqu’au vertige, Klara, rescapée juive allemande des camps d’extermination nazis, face à Isabelle Paternotte, entre compassion et impuissance. Une réalisation exemplaire du "devoir de mémoire". (Ph.T.)

Bruxelles, Martyrs, jusqu’au 26 mai. Tél. 02.223.32.08.

On ne me l’avait pas dit

Mise en scène par Jean Lambert et Amandine Letawe, Véronique Gallo livre un seul en scène sincère, drôle et enlevé, sur la vie d’épouse, mère, femme et ménagère. (CdM)

Bruxelles, Samaritaine, jusqu’au 19 mai. Tél. 02.511.33.95.

Retroterra

Fruit d’une abondante recherche sur la ville et sa périphérie, le projet d’Anna Rispoli et Edurne Rubio donne voix à une nouvelle tour et aux paysages qu’elle permet d’observer. Pertinent, passionnant. (M.Ba.)

Bruxelles, rendez-vous métro Ceria, jusqu’au 18 mai. Dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts. Tél. 070.222.199.

Le Test

Texte touffu et tragi-comique de Lukas Bärfuss, "Le Test" (de paternité) pose la question de la vérité et noie la réponse dans une galerie de portraits un peu caricaturaux là où la sobriété, du jeu et de l’écrit, aurait sans doute accru la tension. (L.B.)

Bruxelles, Poche, jusqu’au 2 juin. Tél. 02.649.17.27.

Tout s’éclaire quand vient le noir

Les Olives Noires, quadras généreuses, chantent l’antirides et l’austérité. Revisitant, dans une ambiance de cabaret brechtien, les standards de la chanson, de Lavilliers à Patti Smith, elles livrent leurs propres compositions pour parler des soucis féminins anodins, sentimentaux ou sociétaux. (L.B.)

Liège, Théâtre de la Place, le 16 mai. Tél. 04.342.00.00.

Sur le même sujet