Les Monologues du vagin

Pour la sixième année consécutive, les "Monologues" sont au rendez-vous du TTO, avec un texte totalement inédit et inspiré par les derniers combats de son auteur, l’Américaine Eve Ensler, secouée par la violence sexuelle en Afrique noire et particulièrement au Congo, où des centaines de milliers de femmes et de filles ont été violées, victimes de ce qui est aujourd’hui devenu une arme de guerre ordinaire.

Pour la sixième année consécutive, les "Monologues" sont au rendez-vous du TTO, avec un texte totalement inédit et inspiré par les derniers combats de son auteur, l’Américaine Eve Ensler, secouée par la violence sexuelle en Afrique noire et particulièrement au Congo, où des centaines de milliers de femmes et de filles ont été violées, victimes de ce qui est aujourd’hui devenu une arme de guerre ordinaire.

Nathalie Uffner a donc décidé de remettre l’ouvrage sur le métier, de remonter "Les Monologues du vagin" (traduction: Dominique Deschamps) avec, cette fois, un trio de comédiennes africaines : Bwanga Pilipili, Awa Sene Sarr et Babetida Sadjo.

Un propos toujours fort, mais sans plus de pathos que dans les versions précédentes, assure la metteur en scène, pour qui la pièce reste comique, ironique, onirique. Et assurément libératrice.

Bruxelles, Théâtre de la Toison d’or, du 23 mai au 16 juin, du mercredi au samedi à 20h30. Infos&rés. : 02.510.0.510, www.ttotheatre.be

Sur le même sujet