En quête de buts

Pour cette création - dont l’avant-première a été présentée au début de l’été au Festival au Carré, à Mons -, Jean-Michel Van den Eeyden signe la mise en scène de "La Ballade de Garuma", texte incisif d’Ad de Bont (traduit par Claran Wielenga), fruit d’une collaboration entre des artistes belges, marocains et français.

M.Ba.

Pour cette création - dont l’avant-première a été présentée au début de l’été au Festival au Carré, à Mons -, Jean-Michel Van den Eeyden signe la mise en scène de "La Ballade de Garuma", texte incisif d’Ad de Bont (traduit par Claran Wielenga), fruit d’une collaboration entre des artistes belges, marocains et français.

C’est de théâtre à ciel ouvert qu’il s’agit, et d’immersion totale dans le parcours atypique et explosif de Fernandez Maria Olivares, transporté de la pauvreté la plus extrême à l’opulence la plus indécente, de la rue aux sommets de la planète foot. Baptisé Garuma, cet Icare contemporain se fait le symbole d’espoir de tout un peuple. Plus dure sera sa chute ? Rien n’est moins sûr dans ce grand match porté par l’enthousiasme d’une tribu déjantée, riche en dribbles verbaux entre darija (parler marocain), belgicismes et goaaaaaaals !

En filigrane de ce match de football théâtral se dessine le portrait d’une humanité en quête de buts, au sens littéral comme au sens figuré.

"Cette pièce permet de parler des illusions de notre monde, explique Jean-Michel Van den Eeyden. Garuma est celui qui fait rêver des millions d’enfants et d’adultes, ici ou ailleurs, hier comme aujourd’hui. Il incarne et cristallise l’espoir nécessaire d’un avenir meilleur et, en même temps, une chimère : celle qui pousse des individus à vouloir devenir "star", ne fût-ce qu’un instant, pour se sortir de la misère ou du simple anonymat, pour accéder à la reconnaissance de la cité, à la richesse et au pouvoir. Tout ce qui, dans notre monde, semble donner le sentiment d’exister !"

Milton Paulo signe les chorégraphies et Daniel Schmitz la création sonore du spectacle qu’interprètent Rida Benaïm, Zeneb Ennajem, Amine Ghouada, Line Guellati, Camille Husson, Mouhcine Malzi, Louise Manteau, Mathieu Moro, Daniel Schmitz et Yassine Sekkal.

Fontaine-l’Evêque, terrain de foot, le 7 septembre, Montignies-sur-Sambre, terrain du Roctiau, le 8, Marchienne-au-Pont, terrain derrière la MPA, le 9. Charleroi, parking des Tec (à côté du PBA), du 18 au 21 septembre. Infos & rés. : 071.31.12.12. Puis à La Louvière, Tournai, Schaerbeek. Dans le cadre de Daba Maroc : www.dabamaroc.be