Vu & approuvé

Nos choix étoilés

Nos choix étoilés

Ayiti

Seul en scène, Daniel Marcelin retrace l’histoire de sa "terre glissante", Haïti, en donnant corps et voix aux personnages. Ecriture érudite, jeu généreux, un hommage plein d’humanité.(CdM)

Bruxelles, Espace Senghor, du 25 septembre au 2 octobre. Tél. 02.230.31.40.

En toute inquiétude

Pour son 2e solo, Jean-Luc Piraux rend hommage à son père à travers le personnage de Séraphin, un "Monsieur Tout-le-monde" promu (anti)héros de l’épopée de la vie quotidienne. On rit, on se reconnaît, on est touché par la grâce et la verve de ce clown élégant qui ne va pas sans rappeler Dario Fo. (Ph.T.)

Louvain-la-Neuve, Blocry, jusqu’au 4 oct. Tél. 0800.25.325.

L’Éveil du printemps

Jasmina Douieb mène à bon port la pièce de Wedekind, "remake" 30 plus tard de l’œuvre fondatrice du Théâtre de l’Éveil. Interprètes sensibles et vigoureux, touchants et drôles, Sherine Seyad, Vincent Doms et Alexis Julemont jouent les trois jeunes gens aux prises avec l’éveil de leurs sens au sein d’une société répressive. Un classique moderne toujours d’actualité. (Ph.T.)

Bruxelles, le Public, jusqu’au 20 octobre. Tél. 0800.944.44.

Garuma !

Haut en couleur, le destin d’un gamin, futur dieu du stade, dans une mise en scène explosive de Jean-Michel Van den Eeyden. Cela fuse de toutes parts grâce à une galerie de portraits typés, du surdoué Garuma à l’entraîneur mafioso; le tout pour dénoncer le cynisme du capitalisme. (L.B.)

Charleroi, parking des Tec (à côté du PBA), jusqu’au 21 septembre. Tél. 071.31.12.12. Puis à La Louvière, Tournai, Schaerbeek. Dans le cadre de Daba Maroc : www.dabamaroc.be

It’s my life and I do what I want

À travers Willem Kroon, figure de l’artiste européen méconnu, voire obscur, Guy Dermul et Pierre Sartenaer proposent une traversée du XXe siècle, de ses guerres, de son art. Le tout en mêlant faux documentaire et vraie performance. Culotté, intelligent, irrésistible. (M.Ba.)

Bruxelles, Tanneurs, jusqu’au 29 septembre. Tél. 02.512.17.84.

Orphéon

Orphéon Bilboquet (Pietro Pizzuti) fait la rencontre d’un autre humain à la dénomination facétieuse, Elmer Etcetera (Alexandre Trocki). Sur quel terrain se rencontreront l’écrivaillon public et l’homme politique idéaliste ? Stanilas Cotton fait l’hypothèse de l’amour des mots, qui rapproche. (A.V.)

Bruxelles, le Public, jusqu’au 20 octobre. Tél. 0800.944.44.

Panique au Plazza

Un classique du vaudeville signé Ray Cooney et mis en scène par Bernard Lefrancq pour garantir une soirée faite de rebondissements et d’éclats de rire. L’imbroglio est placé sous la conduite d’un couple particulièrement efficace: Pascal Racan et l’excellent Michel Poncelet. (Y.C.)

Bruxelles, Galeries, jusqu’au 7 octobre. Tél. 02.512.04.07.

La Robe de Gulnara

L’extrême précarité dans un camp de réfugiés où la vie continue, où la fête se prépare, malgré tout. Riche en émotion, le texte d’Isabelle Hubert est mis en scène avec inventivité par Geneviève Damas. Cinq acteurs déploient des rôles pluriels avec talent et sur un tempo étourdissant.(M.Ba.)

Bruxelles, Riches-Claires, jusqu’au 29 sept. Tél. 02.548.25.80.