Vu & approuvé

Nos choix étoilés

Nos choix étoilés

Cendrillon

Brillante et inattendue, telle est la version très actuelle que livre Joël Pommerat du conte de Cendrillon, tendu de l’écriture à l’interprétation. Entre deuil, culpabilité et cruauté, Cendrillon, vitale Deborah Rouach, laisse triompher la vérité en ce cube de verre sans âtre. Et guérit les âmes. (L.B.)

Bruxelles, National, jusqu’au 31 décembre. Tél. 02.203.53.03.

Cendrillon, ce macho !

Dans cette version du conte signée Sébastien Ministru, Cendrillon est un homme homo. Coup de chance, le Prince aussi ! Mise en scène comme une revue par Nathalie Uffner, la pièce alterne saynètes (inégales) et chansons interprétées en play-back par des comédiens pétillants. (CdM)

Bruxelles, Théâtre Molière, du 19 décembre au 5 janvier. Tél. 02.510.0.510

Cyrano de Bergerac

Dans une veine classique assumée, Michel Kacenelenbogen monte Cyrano avec Olivier Massart dans le rôle-titre. Du panache et du coffre, certes, mais un tempo trop allegro pour ce comédien qui se révèle surtout dans l’intime, près de Roxane, une Jeanne Kacenelenbogen bien ancrée. (L.B.)

Liège, Théâtre de la Place, jusqu’au 29 déc. Tél. 04.342.00.00.

Cyrano de Bergerac

Daniel Scahaise a monté le classique d’Edmond Rostand avec amour, Christophe Destexhe le joue avec (trop de) fureur, privant la pièce d’une partie de ses nuances. (J.F.)

Bruxelles, Martyrs, jusqu’au 5 janvier. Tél. 02.223.32.08.

L’Encrier a disparu

Dans les écrits réjouissants et saugrenus de Daniil Harms, la parole est paradoxe, à la fois empêchée et débridée. Bernard Cogniaux met en scène six jeunes comédiens convaincants dans l’exercice pas si simple de livrer ces fragments. (M.Ba.)

Bruxelles, Public, jusqu’au 31 décembre. Tél. 0800.944.44.

Good Mourning ! VOstBil

Le deuil et ses étapes : à ce sujet grave, Florence Minder applique le modèle du stand up, jusqu’à l’anglais comme voie du détachement. Et ça marche. Revigorant. (M.Ba.)

Bruxelles, National, jusqu’au 22 décembre. Tél. 02.203.53.03.

Histoires comme ça

Comédien chevronné, Bernard Cogniaux se fait aussi musicien pour une soirée au parfum d’authenticité qui, avec Kipling, dira pourquoi la peau du rhinocéros est toute plissée et la trompe de l’éléphant aussi longue. (L.B.)

Bruxelles, Wolubilis, du 19 au 21, les 27 et 31 décembre. Tél. 02.761.60.30.

Juste ciel

Recréé après juste 27 ans, le tout premier spectacle de la Cie Mossoux-Bonté est, après sa créatrice Nicole Mossoux, interprété par Julia Arbey. Où, en vingt tableaux, sentir ce qui traverse les rites et la religion, ce qui nous atteint, ce qui nous exclut. Acuité et actualité sont au rendez-vous. (M.Ba.)

Bruxelles, Varia, jusqu’au 20 décembre. Tél. 02.640.82.58.

Le Maître des illusions

Dans le monde enchanté et dans l’autre, les secrets sont légion. Et la magie règne, sans les résoudre. Sans suffire non plus à donner du relief à la pièce un peu tiède signée Thierry Debroux et mise en scène par Sybille Wilson. (M.Ba.)

Bruxelles, Parc, jusqu’au 22 et le 31 déc. Tél. 02.505.30.30.