L’été sera chaud à Avignon

Le premier Festival d’Avignon dirigé par Olivier Py débute ce vendredi, sans doute par des actions de “solidarité avec les intermittents”. Un programme riche, neuf, avec beaucoup de Belges dans le “In”, mais aussi avec de la nervosité, des menaces d’annulations ponctuelles et des manifestations.

Des intermittents du OFF (French artists and entertainment workers) stop the rehearsal of "Le Prince de Hombourg" on July 02, 2014 in Avignon, as part of an ongoing conflict following a government measure, effective on July 1, aimed at cutting their benefits. French entertainment workers have been holding for weeks rolling strikes and demonstrations against the new agreement. AFP PHOTO / BORIS HORVAT
Des intermittents du OFF (French artists and entertainment workers) stop the rehearsal of "Le Prince de Hombourg" on July 02, 2014 in Avignon, as part of an ongoing conflict following a government measure, effective on July 1, aimed at cutting their benefits. French entertainment workers have been holding for weeks rolling strikes and demonstrations against the new agreement. AFP PHOTO / BORIS HORVAT ©AFP
Guy Duplat>Envoyé spécial à Avignon
Avignon doit démarrer ce vendredi soir avec, dans la cour d’honneur du palais des Papes, "Le Prince de Hombourg" de Heinrich Von Kleist, mis en scène par Giorgio Barberio Corsetti (et des costumes réalisés par le théâtre de Liège !). Un choix qui est aussi un clin d’œil à la même pièce montée dans le même lieu, en 1951, par Jean Vilar avec Gérard Philipe et Jeanne Moreau. Ce vendredi soir aussi, Alain Platel devrait ouvrir...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet