"Solitaritate", conventions et dérision

En un spectacle sobre et décalé, Gianina Carbunariu croque la Roumanie actuelle. Rencontre.

"Solitaritate", conventions et dérision
Marie Baudet
Au moment de la révolution, j’avais onze ans", raconte Gianina Carbunariu. Née à Bucarest en 1977, elle se forme au théâtre dans la Roumanie post-communiste et fonde en 2002, avec trois camarades,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité