Cirque: Banco pour Bianca

Le cirque phare du Zomer van Antwerpen tient ses promesses. Renaldo Circus aussi. Critique.

Cirque: Banco pour Bianca
©Sigrid Sinnox
Laurence Bertels
Qu’il pleuve au Zomerbar, quartier général du Zomer Van Antwerpen n’est certes pas rare. Nous ne sommes pas, faut-il le rappeler ?, à Zanzibar. Malgré cela, la première vision désolante du sable mouillé et des toiles de transats alourdies par la pluie déçoit inévitablement lors de l’arrivée derrière les palissades plantées loin des quais, cette fois, à quelques encablures du MAS. Mais la présence de tables...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet