Danse avec les chaises

"Stoel", une chorégraphie réjouissante de la Compagnie Nyash à Huy

L.B.
Danse avec les chaises
©Gilles Destexhe / Province de Liège

Sur le plateau, des chaises d'osier, d'enfant, d'église avancent seules. Vides ou mouvantes, elles deviennent chapeau ou matériau encombrant puis vivant au son du violoncelle... Entre deux pas de danse, Miko Shimura, les empile avant de les escalader. Puis Colin Jolet, en rouge et noir, arrive sur le plateau, courbé sous leur poids, un fardeau qu'il dépose pour s'approcher de la belle et puis jouer, tourner, danser, virevolter ou se contorsionner, à la manière du hip hop ou de la capoeira qui le forgea.

Chorégraphie de Caroline Cornélis, "Stoel" par la compagnie Nyash propose aux enfants une danse aérienne et ludique, originale et construite, en osmose avec la création musicale de Claire Goldfarb et Arne Van Dongen dont les notes contemporaines et harmonieuses tissent la toile de fond d'une relation à deux, entre sourires, interjections, jeux de pouvoir ou de soumission. En duo ou solo, la danse s'invite, espace d'expression pour Miko Shimura , sauvagement gracile, et pour Colin Jolet qui, humble sourire en coin, se révèle et s'ouvre avant de s'unir à sa partenaire pour un échange en miroir, synchro et enivrant. Exercice périlleux, la danse contemporaine pour enfants frôle souvent l'ennui ou l'excès. La voici pure et légère, narrative et complice, élégante et drôle, vivante et réjouissante.