"Un Poyo rojo", duo dur et drôle au 140

Marie Baudet
Poyo rojo
©Paola Evelina

Dès 2014, à Avignon, le bruxellois Théâtre 140 était conquis par "Un Poyo rojo". L'année suivante, fort toujours d'un succès fou dans le Off – en écho à son triomphe depuis près de dix ans à Buenos Aires –, le duo argentin dut cependant renoncer à la tournée programmée en France, y compris son passage annoncé en Belgique début décembre 2015.

La blessure qui nous en privait a guéri. Les voici enfin ! 

Mis en scène par Hermes Gaido, les irrésistibles Alfonso Barón et Luciano Rosso (par ailleurs champion de play-back déjanté) débarquent au 140 avec leur teatro físico brutal, dansant et désopilant. On se retrouve avec eux dans les vestiaires d'une salle de sport. Un banc, des casiers métalliques, et deux êtres qui se mesurent, se cherchent, se fuient, se séduisent, se battent.


"Un Poyo rojo" tient d'ailleurs de la battle – telle qu'on la pratique dans le monde du hip hop – et emprunte aussi aux codes du ballet, de la boxe, du défilé de mode, de la pantomime, de l'acrobatie, du clown. Le tout en jouant, littéralement, avec l'aléatoire de ce que diffuse en direct une petite radio, et en détournant les schémas de la virilité jusqu'à dégommer les clichés phallocrates.

Une inclassable pépite, à la fois hilarante et touchante, étourdissante de précision et d'autodérision.

miroir
©Paola Evelina


Bruxelles, Théâtre 140, du 30 novembre au 3 décembre. Infos & rés.: 02.733.97.08, www.theatre140.be