"Daral Shaga", l’incarnation divine d’un véritable drame humain

"Daral Shaga", l’incarnation divine d’un véritable drame humain
Critique Laurence Bertels
Chaque fois revient l’envie de le relire ce fameux "Eldorado" de Laurent Gaudé qui confronte le commandant Salvatore Piracci aux émigrés clandestins. Que ce soit après une ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité