Nedjma Hadj Benchelabi, un regard au cœur des villes

Dans le festival Tashweesh, elle fait entendre et dialoguer les voix féministes du monde arabe et de l’Europe. La dramaturge, programmatrice et porteuse de projets revendique l’hybridité qui la forge. Une réalité sociale qu’hélas, dit-elle, les institutions culturelles belges peinent encore à refléter.

Nedjma Hadj Benchelabi, un regard au cœur des villes
©Alexis Haulot
Dans le festival Tashweesh, elle fait entendre et dialoguer les voix féministes du monde arabe et de l’Europe. La dramaturge, programmatrice et porteuse de projets revendique l’hybridité qui la forge. Une réalité sociale qu’hélas, dit-elle, les institutions...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité