Avignon, festival d'habitudes et de premières fois

Festival capital, il est lieu d’habitudes où l’on espère rencontrer l’inouï. Mais aussi une expérience neuve à laquelle chacun réagit à sa manière. Quant à Faustin Linyekula, il revient dans "Histoire(s) du théâtre II" à la source de ce qui deviendrait son art.

HISTOIRE(S) DU THEATRE II
Direction, choregraphy, sound, text Faustin LINYEKULA direction assistant Papy Maurice MBWITI costumes Ignace YENGA video L Epopee de Lianja from the Ballet National de la Compagnie Theatre National Congolais (extraits) with Wawina LIFETEKE Papy Maurice MBWITI Marie Jeanne NDJOKU MASULA Ikondongo MUKOKO Oscar VAN ROMPAY.
HISTOIRE(S) DU THEATRE II
Mise en scene, choregraphie, son, texte Faustin LINYEKULA assistanat a la mise en scene Papy Maurice MBWITI costumes Ignace YENGA video L Epopee de Lianja du Ballet National de la Compagnie Theatre National Congolais (extraits) avec Wawina LIFETEKE Papy Maurice MBWITI Marie Jeanne NDJOKU MASULA Ikondongo MUKOKO Oscar VAN ROMPAY.
HISTOIRE(S) DU THEATRE II
Direction, choregraphy, sound, text Faustin LINYEKULA direction assistant Papy Maurice MBWITI costumes Ignace YENGA video L Epopee de Lianja from the Ballet National de la Compagnie Theatre National Congolais (extraits) with Wawina LIFETEKE Papy Maurice MBWITI Marie Jeanne NDJOKU MASULA Ikondongo MUKOKO Oscar VAN ROMPAY.
HISTOIRE(S) DU THEATRE II
Mise en scene, choregraphie, son, texte Faustin LINYEKULA assistanat a la mise en scene Papy Maurice MBWITI costumes Ignace YENGA video L Epopee de Lianja du Ballet National de la Compagnie Theatre National Congolais (extraits) avec Wawina LIFETEKE Papy Maurice MBWITI Marie Jeanne NDJOKU MASULA Ikondongo MUKOKO Oscar VAN ROMPAY. ©Christophe Raynaud de Lage
Marie Baudet, envoyée spéciale à Avignon
Festival capital, il est lieu d’habitudes où l’on espère rencontrer l’inouï. Mais aussi une expérience neuve à laquelle chacun réagit à sa manière. Quant à Faustin Linyekula, il revient dans "Histoire(s) du théâtre II" à la source de ce qui deviendrait son art.

Si pour

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité