Du cirque au rythme de 125 battements par minute

Dans leur roue Cyr, les deux acrobates partent à la recherche du temps perdu. Hypnotique.

Du cirque au rythme de 125 battements par minute
©Duo André Leo

Ils sont jeunes, ils sont deux, ils se regardent, se lancent sur la piste au rythme de leur roue Cyr, à savoir cent vingt-cinq battements par minute, comme le titre de leur première création, 125 BPM, présentée en avant-première au Marni, devant un public aussi diversifié que comblé, qu’il soit dans la fleur de l’adolescence ou au seuil de l’existence.

Sur fond de musique électronique, bidouillée en live par Geert Belpaeme, ils s’échangent leur roue Cyr, inlassablement, en une répétition de mouvements hypnotique. Puis, flirtent avec la danse contemporaine, entrent ensemble, ou séparément, dans le cycle de la vie, se promènent côte à côte, l’air coquin, le regard malicieux, un peu à la façon de Raymond Queneau.

Première création du Duo André Léo, 125 BPM, comme les 125 battements par minute que leur roue Cyr les oblige à respecter, part à la recherche du temps perdu, ou gagné, de l’attente, de l’inactivité qui fascine les deux acrobates, prêts à risquer la rupture, celle de l’harmonie, du mouvement, de l’équilibre.

L’humour comme arme suprême

Inspirés par les univers de Samuel Beckett et de Lisbeth Gruwez, Jean-Baptiste André et Robin Léo brandissent l’humour comme arme suprême pour casser le mur entre les spectateurs et le public. Ainsi que certaines confrontations visuelles.

Agrès qui se pratique d’habitude seul, la roue Cyr les accueille soudain tous les deux, contre toute attente. En elle, avec elle, autour d’elle, ils se retrouvent face à face, côte à côte, puis tournent de plus en plus vite, emportés par la ronde folle. Ils n’hésiteront pas à s’asseoir ensuite l’un sur l’autre, en quinconce, jouant avec les multiples et presque infinies possibilités du corps. Avant d’ajouter encore quelques variations, de tons, de sons ou de lumières, pour mieux jouer avec les limites.

Après avoir déjà participé à plusieurs festivals avec leur numéro de roue Cyr, et remporté, entre autres, une médaille d’argent au Festival mondial du cirque de demain, le Duo André Léo propose ici sa première création, une approche ludique et captivante malgré quelques faiblesse d’écriture.

Bruxelles, ce 16 octobre au Marni, à 20h00, puis, entre autres, au Festival En l’Air, dans le Brabant wallon, en novembre, et au festival Up !, à Bruxelles, en mars prochain. (Infos : www. catastrophe.be)