Fabrizio Rongione: "L’histoire du peuple, de la vie quotidienne, on ne nous l’enseigne jamais. Ça manque de chair et de recul"

Fabrizio Rongione renoue avec le seul en scène au TTO. Dans Homo Sapiens, il met l’Histoire en perspective.

Dix ans après son dernier seul en scène (On vit peu mais on ne meurt jamais en 2009, après À genoux en 2002), l’homme de cinéma, de télévision et de théâtre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité