"Je l’aime tant, le temps qui reste": "Le Dernier Salut", bel hommage à trois grands acteurs, plein de poésie et d’humour

"Je l’aime tant, le temps qui reste": "Le Dernier Salut", bel hommage à trois grands acteurs, plein de poésie et d’humour
©Hubert Amiel
À un moment, Jean-Pierre Baudson est seul, dos contre l’entrée fermée du Vaudeville, galerie de la Reine à Bruxelles. Avec son manteau et son bonnet...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet