"Ouragan", une pièce intime qui dénonce la violence normative

"Ouragan", une pièce intime qui dénonce la violence normative

Ilyas Mettioui nous plonge dans la tête et le cœur d’Abdeslam, personnage multiple.

Ça fait un moment que je voulais parler de cette violence, la violence normative, c’est-à-dire celle qu’on n’appelle pas violence parce qu’on la voit tout le temps, explique Ilyas Mettioui, auteur et metteur en scène d’Ouragan, à découvrir dès le 14 janvier à l’Atelier 210. Mais j’avais aussi envie de parler de la violence au sens large. Donc, j’ai mélangé celle qu’on appelle violence et celle qu’on n’appelle pas violence parce qu’on

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité