"Mon fils, je l’ai eu clean, un cadeau extraordinaire"

Riton, la suite du feuilleton. Après "Liebman Renégat" et "La Vedette du quartier", voici "Soissons dans l’Aisne". Ou l’histoire d’un mec en manque et de 56 jours d’abstinence.

Riton, la suite du feuilleton. Après "Liebman Renégat" et "La Vedette du quartier", voici "Soissons dans l’Aisne". Ou l’histoire d’un mec en manque et de 56 jours d’abstinence.

Ne parler que de lui, ne savoir faire que cela… " Et après tout, pourquoi pas ? Les écrivains aussi ne parlent que d’eux. Mon théâtre, c’est du roman sur scène" , nous disait Riton Liebman en février dernier , à Paris, dans son quartier, le Saint-Martin, où il s’était imposé un défi

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité