Avec Bach, Anne Teresa De Keersmaeker revisite tout son parcours

Avec Bach, Anne Teresa De Keersmaeker revisite tout son parcours
©Anne Van Aerschot

Mercredi soir, une émotion toute particulière était palpable chez Rosas, où Anne Teresa De Keersmaeker créait devant 40 spectateurs seulement, mesures sanitaires obligent, son solo sur Les Variations Goldberg.  

C’était enfin la reprise autorisée des arts vivants après trois mois et demi de vide. Chaque spectateur recevait une chaise éloignée des autres. Peu importait, car dès que le musique s’élevait, tout était emporté dans le plaisir de retrouver l’art « en vrai...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité