Le Manège, trait d’union entre passé militaire et présent artistique

Cet été, “La Libre” retrace l’histoire de lieux et bâtiments dont les fonctions se sont modifiées jusqu’à leur réaffectation à la culture.

Le Manège, trait d’union entre passé militaire et présent artistique
Évoquer Le Théâtre Le Manège, c’est se plonger dans l’histoire de la ville de Mons. Au XIXe siècle, "Mons était une ville de remparts, qui se situaient là où se trouve actuellement le périphérique, mais elle était surtout une ville de garnison, raconte Philippe Degeneffe, directeur général de Mons Arts de la Scène (Mars), où siégeaient des milliers de militaires et de chevaux". En 1853, Charles François Sury, architecte communal de la ville de Mons, crée ainsi la caserne Léopold et son manège de cavalerie....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité