Quand l’art fait un détour par la rue

Chaque mercredi, des battles de danse hip hop, les Detours Cyphers, investissent le Mont des Arts. En plein déconfinement, l’art s’approprie plus que jamais l’espace public. Décryptage avec l’historien de l’art Paul Ardenne.

Du haut de l’esplanade du Mont des Arts, Bruxelles, majestueuse, s’étire jusqu’à l’horizon, bercée, en cette fin d’après-midi, par un soleil généreux. “C’est un endroit magnifique et emblématique”, s’enthousiasme Milan...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité