Le tandem David Murgia-Ascanio Celestini revient nous dire la vie des “invisibles”

Après “Discours à la Nation” et “Laïka”, un très nécessaire “Pueblo” créé au Festival de Liège et aussitôt en tournée.

David Murgia dans Pueblo
©Céline Chariot
Trois ans après le grand succès de Laïka, voilà la suite, Pueblo, le nouveau monologue écrit par le conteur et poète italien Ascanio Celestini...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité