Des camps de réfugiés au "Déjeuner sur l’herbe" : réflexion-création collective

Le jeune collectif Hold Up peaufine "Another Brick" – huis clos sur un quai de gare – et poursuit ses explorations. Rencontre.

collectif Hold Up
©Sophie Lizoulet
Ils sont sept au total, tous issus de l’IAD. Leur prof Éric De Staercke les encourage et accueille, aux Riches-Claires, leur première et prometteuse création. Dans Le Paradoxe du tas, le collectif Hold Up traitait,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité