Le Théâtre national selon Pierre Thys : éloge de la transversalité

Nommé lundi par le conseil d’administration, Pierre Thys dirigera le National dès juillet. Il détaille avec nous les grands axes de sa vision pour l’institution. Dont l’accent porté sur la diversité qu’il veut inclure et rendre visible.

“Si on ne nomme pas les discriminations, on ne peut pas les combattre.” Homme blanc de 50 ans nommé à la tête d’une institution n’ayant connu que des directeurs, Pierre Thys se veut proactif dans la visibilisation de la diversité.
© Jean Luc Flemal
Son ambition pour le National : "Faire émerger un imaginaire commun dans un futur en mutation."...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité