"La vraie vie": Georges Lini adapte et met en scène avec férocité le roman d’Adeline Dieudonné

Dans “La vraie vie”, Adeline Dieudonné, narratrice et interprète, convoque violence et animalité.
© Jérôme Dejean
C’est une famille modeste qui vit dans une cité ordinaire. Mais, au sein du foyer, à l’innocence des enfants – une fille de 10 ans et son petit frère, Gilles, 6 ans – qui jouent dans la cuisine aux figurines d’animaux se heurtent la violence d’un père alcoolique et rustre et l’apathie d’une mère apeurée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité