Et si la nuit, elle aussi, pouvait s’acheter ?

"La Dernière Nuit du monde" de F. Murgia et L. Gaudé interroge le rapport au temps. Premières belges avant Avignon. Rencontre.

Et si la nuit, elle aussi, pouvait s’acheter ?

Qui et comment est la nuit ? Est-elle blanche ou noire ? Trouble ou limpide ? Infinie ou fugace ? Elle efface le réel, inspire le mensonge, repousse les

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet