Solidarité avec les sans-papiers en direct d'Avignon

Les artistes belges présents à Avignon ont manifesté leur soutien aux grévistes de la faim de l'église du Béguinage.

placeholder
© Marie Baudet

À l'issue de la représentation de son spectacle "La Dernière nuit du monde", sur la scène du Cloître des Célestins, Fabrice Murgia avait convié mardi soir les travailleuses et travailleurs de la culture belges présents à Avignon à manifester leur soutien aux grévistes de la faim à Bruxelles. A cette occasion, Nancy Nkusi a lu la lettre ouverte des sans-papiers à leurs voisin.es, lettre qui fait l'objet d'une pétition en ligne.

"Vous, citoyens, détenez un droit fondamental qui change tout : le droit de vote. Les élus sont manifestement persuadés que notre sort vous importe peu, voire que l’opinion publique est opposée à la régularisation de notre situation. Or, nous avons envie de croire aujourd’hui qu’un nombre conséquent de Belges est à nos côtés.", peut-on notamment lire dans cette lettre.


Le mouvement #wearebelgiumtoo se diffuse en France par le biais du Festival d'Avignon, en lequel trouver une nouvelle et nécessaire caisse de résonance, alors que 450 personnes sans-papiers sont en grève de la faim depuis 54 jours à l'église du Béguinage, à Bruxelles.

C'est un appel à briser le silence, mais aussi à enfin recueillir une réponse humaine des politiques qui a été lancé dans la nuit avignonnaise, par la voix de la comédienne Nancy Nkusi, applaudie avec chaleur et recueillement.


Sur le même sujet