Le Magic Land perd Daniel Cap

Comédien, clown, musicien, il était l'un des visages, l'une des silhouettes de la troupe menée par Patrick Chaboud.

Daniel Cap dans "Les Mutinés du Fish and Ship".
©Magic Land Théâtre

Né en 1949, il aura toujours réservé, parmi ses divers métiers, du temps pour exercer sa vraie passion.

Autodidacte du spectacle, Daniel Cap se forme à l'art du clown au gré de nombreux stages (avec Kevin Brooking notamment) et s'initie à l'accordéon. Il compte parmi les collaborateurs de la Compagnie extrêmement prétentieuse et des Clini-Clowns, et rejoint le Magic Land Théâtre par le biais des animations. C'est dans le spectacle Boulevard du Crime (1994) qu'il se révèle pleinement comme comédien. Il prendra part ensuite à toutes les créations de la troupe.

Décédé la semaine dernière, Daniel Cap laisse au public et à ses pairs le souvenir de "sa tendresse de grand escogriffe décalé" (Marie Chasles, metteuse en scène), d'un "Papa-cœur-clown-transmetteur" (Gauthier Jansen, comédien), d'un "artiste généreux et solidaire" (Sandra Zidani, actrice, humoriste).