“Un spectacle d’action, avec des mecs, mais où les femmes ont le pouvoir”

Thierry Debroux se plonge dans les légendes arthuriennes pour ouvrir la saison du Parc.

Thierry Debroux, metteur en scène, et Karen De Paduwa, comédienne.
Thierry Debroux, metteur en scène, et Karen De Paduwa, comédienne. ©Sarah Florent
"Enfin ! Et, encore, touchons du bois !", s'exclame, sourire aux lèvres, le directeur du Théâtre royal du Parc, Thierry Debroux, en effleurant du bout des doigts la table en bois devant laquelle il a pris place. Dans une semaine, à partir du 9 septembre, le public pourra découvrir la première production de la saison 2021-22 : Les Chevaliers de la Table Ronde. Avec ses vingt comédiens sur scène, le spectacle avait dû être annulé l'an dernier et reporté d'un an, en raison de la pandémie et des conditions sanitaires dans les théâtres, notamment en termes de capacité...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité