“Rêve d’automne” : à la vie, à la mort, à l’amour

Georges Lini et sa compagnie Belle de Nuit subliment le texte, sibyllin, de Jon Fosse dans une splendide scénographie.

Georges Lini et Isabelle Defossé.
Georges Lini et Isabelle Defossé. ©Jérôme Dejean
Georges Lini le confiait il y a peu dans nos colonnes : en tant que metteur en scène et comédien, "Rêve d'automne est la partition la plus difficile que j'ai eue à travailler et à apprendre"....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité