L’art de la fuite à pied ou à vélo triporteur

Pour sa septième édition, Genappe perd la boule est rebaptisé Maboule. Plus dense que jamais, le Festival international de la marionnette et des arts associés propose 16 créations. Et renoue avec son identité : la rue.

L’art de la fuite à pied ou à vélo triporteur
©Alain Moreau
Si vous passez par Genappe ce week-end, surtout, vivez l'une de ces Échappées vieilles dont le Tof a le secret. Vous savourerez cette...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité