Maboule, le festival qui se veut viral: "Nous voulons faire de la contagion culturelle"

Pour sa septième édition, Genappe perd la boule est rebaptisé Maboule. Plus dense que jamais, le Festival international de la marionnette et des arts associés propose 16 créations. Et renoue avec son identité : la rue.

Maboule, le festival qui se veut viral: "Nous voulons faire de la contagion culturelle"
Imperturbable, comme si rien ne pouvait la distraire de son œuvre, une dame âgée erre entre ombres et lumières, se retourne sur sa vie et rassemble des bouts d'objets et de souvenirs à coups de scotch. Une petite bonne femme au visage marqué qui rappelle le pouvoir...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité