"Ruuptuur", quatuor de cyborg-centauresses pour faire advenir le changement, le lien, le soin

Mercedes Dassy et ses acolytes conjuguent le féminin au pluriel dans un rituel païen débridé. La défoulade.

Le quatuor de "Ruuptuur", présenté par Charleroi danse à l'Atelier 210 à Bruxelles, puis au festival Pays de danses, à Liège, avant Mons au printemps.
Le quatuor de "Ruuptuur", présenté par Charleroi danse à l'Atelier 210 à Bruxelles, puis au festival Pays de danses, à Liège, avant Mons au printemps. ©Michiel Devijver
Active dans les champs de la danse, de la performance, du théâtre et de la vidéo, Mercedes Dassy (Bruxelles, 1990) a travaillé comme interprète avec Lisbeth Gruwez, la Cie 3637, Oriane Varak ou encore Leslie Mannes. En solo, elle révèle sa personnalité chorégraphique dans ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet