Thi-mai Nguyen, chorégraphe : "Un spectacle, c’est vivant, ce n’est jamais vraiment fini"

Thi-mai Nguyen présente au D Festival son solo "Prémisse". L'une des propositions d'un festival qui, du 27 janvier au 10 février, du Marni à la Balsa et au-delà, prend le pouls de la danse contemporaine à Bruxelles.

Après "Etna", prix de la critique 2018, et avant "Stand By" à naître en mars à la Balsa, Thi-mai Nguyen présente "Prémisse" au Marni.
Après "Etna", prix de la critique 2018, et avant "Stand By" à naître en mars à la Balsa, Thi-mai Nguyen présente "Prémisse" au Marni. ©Cloé Brockmann
En mai 2021, Thi-mai Nguyen livrait devant un public pro et épars – fermeture des salles oblige – le fruit de ses recherches, en résidence en partie au Marni. Solo attachant et...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet