Choc des couples au Théâtre de Poche

Isabelle Gyselinx monte au Théâtre de Poche “Peggy Pickit voit la face de Dieu” du dramaturge allemand Roland Schimmelpfenning. Un huis-clos contemporain qui interroge, notamment, les rapports Afrique-Occident. Et revêt ceci de particulier qu’il est interprété par quatre comédiens, en couple sur scène et dans la vie.

Véronique Dumont et François Sikivie (à gauche) et Thierry Hellin (et Valérie Bauchau), quatre formidables comédiens, dans un huis-clos drôle et grinçant au Poche.
Véronique Dumont et François Sikivie (à gauche) et Thierry Hellin (et Valérie Bauchau), quatre formidables comédiens, dans un huis-clos drôle et grinçant au Poche. ©Wyzman Rajaona
Dans son cahier A4 à anneaux soigneusement posé devant elle : un texte de plusieurs pages, annotées, crayonnées, surlignées. Voici plusieurs semaines qu'Isabelle Gyselinx ne lâche pas son précieux carnet. Il renferme les secrets de sa mise en scène de la nouvelle création du Théâtre de Poche : Peggy Pickit voit la face de Dieu, à découvrir du 8 au 26 février. Créée en 2010 par le dramaturge allemand Roland Schimmelpfenning, "cette...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité