Avis négatif pour l'octroi de subsides aux compagnies de danse et de théâtre de Jan Fabre

La commission d'évaluation chargée de l'examen des dossiers soumis en vue d'obtenir des subventions de fonctionnement dans le secteur culturel flamand a formulé dans son rapport intermédiaire un avis négatif pour la période 2023-2027 à l'encontre notamment des compagnies théâtrale et de danse de l'artiste Jan Fabre.

Avis négatif pour l'octroi de subsides aux compagnies de danse et de théâtre de Jan Fabre
©AFP

Si la première s'est déclarée surprise, la seconde n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat. L'octroi de nouveaux subsides à la compagnie de danse Troubleyn était en effet compromis depuis l'éclatement du scandale entourant l'artiste et l'ouverture du procès concernant des faits d'intimidation, de violence, de harcèlement sexuel au travail et d'attentat à la pudeur. La compagnie de danse a certes pris des mesures depuis lors mais celles-ci ont été jugées insuffisantes. L'avis de la commission a toutefois été rédigé avant l'ouverture du procès.

Plus étonnante cependant est la menace planant sur les subsides octroyés à la Toneelhuis du directeur artistique et metteur en scène Guy Cassiers. "Cette nouvelle est complètement inattendue, improbable et incompréhensible", réagit sa directrice générale Maud Van de Velde. "Nous sommes en train de nous concerter".

Aucun commentaire non plus du côté du cabinet du ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) compétent en matière culturelle. Quoi qu'il en soit, les requérants ont désormais la possibilité de répondre à l'avis de la commission. La décision finale revient, quant à elle, au gouvernement flamand qui se prononcera avant les vacances d'été.