Massinda Zinga : "À force de ne rien dire, les femmes noires, parfois, se sabotent"

Hip hop, battles, ateliers, conférence…, le 17e festival Lezarts urbains allie pratique des danses urbaines et mise en réflexion.

Faire découvrir, le temps d'un week-end, "un échantillon du riche paysage des arts issus des cultures street en Belgique". Voilà la raison d'être du festival Lezarts urbains qui, pour sa 17e édition, ces 2 et 3 avril, s'associe une nouvelle fois au KVS. Au menu ? Des créations, techniques et styles de danses (hip hop, krump, house, popping, dancehall, danse contemporaine…) qui se déclineront tant en brefs shows chorégraphiques (scènes ouvertes, battles, cyphers…) qu'en spectacles aboutis, interprétés par des crews amateurs (Victory...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité