De fictions en confidences, le collectif Kusfi cultive avec "Plantes" la féconde et joyeuse ambiguïté du théâtre

Une création qui inclut le public, le passé et l’avenir, aux Martyrs.

De fictions en confidences, le collectif Kusfi cultive avec "Plantes" la féconde et joyeuse ambiguïté du théâtre
©Gaël Maleux
Entre ces quatre-là, une dynamique est en marche, en action, en réflexion. D'ailleurs, "la première répète de ce spectacle date de l'Insas, donc il y a six ans" , confie Juliette Tracewski dans ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet