Rodin et Arp, dans le corps des danseurs

Anne Teresa De Keersmaeker fait danser Rosas au milieu des sculptures, à Beyeler et puis à Bruxelles. Critique.

Rodin et Arp, dans le corps des danseurs
©Anne Van Aerschot
Depuis son 'exposition' Work/Travail/Arbeid au Wiels en 2015 et reprise dans de nombreux musées, Anne Teresa De Keersmaeker...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet