De la plume au plateau, via la radio, faire entendre Virginia Woolf

Des lettres à sa sœur Vanessa Bell, Carine Bratzlavsky, qui les traduit, a imaginé une mise en ondes. Par Marie Baudet, envoyée spéciale à Avignon.

Carine Bratzlavsky (de face) et Valérie Bauchau (de dos) lors d'une répétition de la lecture de "Virginia Woolf, écrire dans la guerre".
Carine Bratzlavsky (de face) et Valérie Bauchau (de dos) lors d'une répétition de la lecture de "Virginia Woolf, écrire dans la guerre". ©Céline Chariot
Active de longue date dans l'audiovisuel, elle a vogué de Télé21 à la Deux, produit des documentaires, piloté Arte Belgique et est, depuis 2016, responsable Arts de la scène à la RTBF. Mais le premier métier de Carine Bratzlavsky – qui fut aussi brièvement enseignante –, c'est...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité