“Finis ton assiette”: du plat au plateau et vice versa

Sara Selma Dolorès et la Compagnie Thank You For Coming convient le public à leur table pour questionner nourriture et habitudes.

Sara Selma Dolorès et sa marmite.
Sara Selma Dolorès et sa marmite. ©Archipel

Outre notre pain et nos repas quotidiens, la nourriture s’invite sur tous les fronts : des concours télévisés – Masterchef, le Meilleur pâtissier et autres Dîner presque parfait – aux enjeux économiques et écologiques, en passant par le langage courant qui en fait ses choux gras.

Avec la Cie Thank You For Coming, Sara Selma Dolorès s’est emparée du sujet pour proposer une performance audio-sensorielle qu’elle situe “à mi-chemin entre le symposium, le voyage extra-temporel et la pop musique”.

Finis ton assiette! prend la forme d’un banquet – autour d’une table en U – où sont interrogées nos pratiques alimentaires. “Au menu : voyage dans les us et coutumes du repas, discussions, pop musique et soupe à déguster… Vite, à table !”

Métaphores alimentaires et soupe en direct

Après Soûlographie où, avec le musicien Jérôme Colleyn et le philosophe Laurent de Sutter, Sara Selma Dolorès s’adonnait aux joies de la mixologie et du cocktail, l’autrice, actrice, chanteuse et performeuse rassemble cette fois les convives – toujours en nombre limité – autour d’un repas, et plus particulièrement de sa forme première, la soupe.

Explorant les portées tant réelles que métaphoriques de la nourriture, le propos pourra ainsi tout aussi bien aborder un logo informatique fruité qu’une célébrissime quoique modeste pâtisserie génératrice de souvenirs et de littérature, ou encore les insultes cinéphiliques en forme de légume-racine.

guillement

Manger, c’est exprimer les besoins d’un corps, c’est partager, c’est parler. Le premier endroit où on fait politique, chœur, société, c’est l’endroit où on s’assoit à table, où on partage.

Une performeuse-chanteuse, un comédien-aspirant cuistot et un musicien-compositeur occupent le centre de la grande tablée en U le long de laquelle auront pris place spectatrices et spectateurs. Pendant la performance sera réalisée la soupe élue à la majorité – dans un exercice ludique de démocratie. Bien d’autres ingrédients pimenteront le processus, entre les larmes que font jaillir les oignons et une armada de casques audio, entre la joie de manger avec les doigts et des sculptures en mie de pain.

La sculpture en mie de pain, art populaire et éphémère.
La sculpture en mie de pain, art populaire et éphémère. ©Archipel

Une saison engagée

Finis ton assiette! s’inscrit dans une saison que le Théâtre et le Centre culturel de Namur ont placée sous la bannière “Nourrir”. Une saison balisée par les découvertes et les réflexions sur nos habitudes de consommation, à l’heure où la planète nous rappelle les urgences qui la consument. Et les défis auxquels nous devons faire face. Une alimentation saine, respectueuse de l’environnement, accessible au plus grand nombre, et dont peuvent vivre décemment celles et ceux qui la produisent, fait partie des voies de solution, rappelle l’institution.

Dans cet esprit, celle-ci a lancé, depuis octobre et jusqu’à mai, avec ce focus, une invitation “à partager et échanger des idées, croiser des regards, […] diversifier les portes d’entrée” pour aborder ces questions et en débattre.

”Confrontons-nous à des regards citoyens, des réflexions engagées, des paroles d’artistes. Choisissons, nous aussi, d’agir à notre échelle.”

  • Finis ton assiette! Du 13 au 17 décembre au CCN, Namur. Dans le cadre du focus “Nourrir!” en cours jusqu’au 27 mai 2023. Infos : 081.226.026 – www.tccnamur.be