Une critique de Stéphanie Bocart.

Cats, Le Roi Lion, La Mélodie du Bonheur, Chicago, Grease, The Phantom of the Opera, Singing in the Rain, Hello Dolly,… La liste des comédies musicales plus célèbres les unes que les autres est longue. Car, même si l’on n’est pas adepte du genre, on a quand même bien toutjours en tête ou dans l’oreille l’un ou l’autre artiste ou célèbres refrains. Pourtant, force est de reconnaître que ce style musical, s’il a ses deux temples à New York, avec Broadway, et Londres, avec le quartier des théâtres de West End, est parfois perçu comme ringard et gentillet.

Mais vous seriez bien surpris d’apprendre tout ce qui se cache derrière la comédie musicale  ! C’est qu’il faut porter sa curiosité au-delà des productions, en particulier françaises, des années 90 qui en ont terni l’image en éculant la recette… Cette démarche, Antoine Guillaume, comédien, chanteur et danseur, passionné de comédies musicales, l’a entreprise, pour notre plus grand bonheur  : on sort transporté, le cœur en joie et la tête pleine de mélodies enjouées, de son spectacle Vous avez dit Broadway  ?, créé en 2017 à Bruxelles et actuellement repris au Théâtre Le Public.

La trépidante histoire de la comédie musicale

Le brouhaha d’une salle de spectacle qui se remplit. “Bienvenue à la représentation de Cabaret  !” Roulement de tambours. Le spectacle commence. Dans le fond de la scène, grâce à un jeu de panneaux représentant le théâtre et son public, Antoine Guillaume passe du devant du plateau, où il lance le spectacle, aux loges derrière la scène. Sur le ton de la confidence, il chuchote  : “La vie réelle n’est pas assez musicale.” Ce constat, il le pose depuis ses 17 ans, lorsqu'il assiste à sa première comédie musicale à Londres. Le jeune garçon est ébloui par “la rigueur, la précision” des artistes et du show. “Je ne supporte pas que l’on dise que la comédie musicale est un art mineur”, défend-il.

Pour le démontrer, accompagné de la talentueuse pianiste Julie Delbart, il nous plonge dans la trépidante histoire de la comédie musicale, de ses prémices au XVIIIe siècle en Angleterre à nos jours, en passant par son exportation outre-atlantique. Pendant 1h30, il nous emmène dans les coulisses d’un genre unique, magique, truffées de références documentées et d’anecdotes, mâtinées d’un humour fin et sans détours. Éclairant  ! Passionnant  ! Dans cette ambiance tamisée d’arrière-scène avec sa loge et ses portants de costumes, orchestrée par Michel Kacenelenbogen, Antoine Guillaume raconte, chante et danse. Ça pétille  ! On s’amuse à se balancer sur son siège et à reprendre les refrains. On est Glenn Close dans Sunset Boulevard, Gene Kelly dans Singing in the Rain ou Julie Andrews dans Mary Poppins. Avec lui, on (re)découvre, sans fard, les joies du divertissement au sens noble du terme  : admirer des artistes qui par un savant alliage de danses, chansons et musiques vous font vibrer et oublier, quelques instants, qui vous êtes.

Le Public, Bruxelles, jusqu’au 31 décembre. Infos et rés.  : 0800.944.44. - www.theatrelepublic.be