Scènes Plongée dans l’obscurité, la magnifique salle de spectacle de l’Opéra flamand, à Anvers, ne laisse deviner les courbes de ses sièges rouges et de ses balcons dorés que grâce aux écrans de la console de la régie et à la lumière crue qui baigne la scène. En tenue de répétition - short, legging, tee-shirt, justaucorps et chaussons demi-pointe ou chaussettes -, la vingtaine de danseurs du Ballet de Flandre marquent les pas de Bach Studies, premier ballet long du danseur et chorégraphe français expatrié aux États-Unis Benjamin Millepied, présenté en primeur à Anvers puis Gand. (...)