Bruxellons : du théâtre à foison

CdM Publié le - Mis à jour le

Scènes

L’équipe (et les spectateurs !) du festival Bruxellons - qui anime le château du Karreveld chaque été à Molenbeek - n’a pas de chance Des trois représentations de la principale création, "Le béret de la tortue", une seule a pu être jouée ce week-end, à cause de la pluie. Qu’à cela ne tienne, le spectacle continue !

Dix-huit spectacles sont au programme pour cette édition. Daniel Hanssens met en scène "Le béret de la tortue", une comédie de Gérald Sibleyras - l’auteur d’"Un petit jeu sans conséquences" - et Jean Dell, où trois couples d’amis décident de partager une maison pour les vacances. Le dîner final sera celui des règlements de comptes avec Laure Godisiabois, Pierre Pigeolet, Michel Hinderyckx, Valérie Marchant, Colette Sodoyez et Victor Scheffer.

Parmi les reprises, notons "Sans ailes et sans racines", duo/duel intense entre Hamadi et son fils, Soufian El Boubsi; "Sarah et le cri de la langouste", d’Eric-Emmanuel Schmitt, avec Jacqueline Bir, interprétant Sarah Bernhardt, et Alexandre Von Sivers; ou encore, dans un tout autre registre, "Shirley Valentine", mis en scène par Martine Willequet, avec Marie-Hélène Remacle incarnant une femme à un tournant de sa vie. On pourra également assister à "L’éthique du lombric", courtes histoires jouées et racontées par Marie-Paule Kumps et Bernard Cogniaux; "Antoine Guillaume s’assume", où le comédien avoue tout, de sa couette Liza Minelli à son admiration pour Mary Poppins; "Je ne suis pas sorcier" et "Un fou noir au pays des Blancs", de Pie Tshibanda, côtoieront "Milarepa", d’Eric-Emmanuel Schmitt, une mise en scène autour du bouddhisme. On retrouvera également la comédie phare de la compagnie Théâtre Loyal du trac, "Est-ce qu’on ne pourrrait pas s’aimer un peu ?", qui affiche plus de 600 représentations; "Jalousie en trois mails", d’Esther Vilar; et la pépite "Emma", de Dominique Bréda, avec Julie Duroisin. Le festival Bruxellons ne propose pas que du théâtre le magicien Jack Cooper animera de nombreuses soirées avec ses spectacles "Entre quatre mains" et "Entre quatre yeux"; on pourra également écouter un récital en hommage à Jacques Brel; assister à un "cabaret intime", "Amours et grivoiseries"; et découvrir "Mi Otro Yo", mêlant théâtre physique et acrobatie; et enfin, "Le Médecin malgré lui", dans le cadre de la tournée des châteaux de la compagnie des Galeries. Avec autant de variété artistique, chacun trouvera son bonheur !

CdM

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM